Questions Transcription Remarques

Transcription:

00:00
tendai en fuite comme tous les
00:02
proviseurs michel leprêtre n'est pas
00:04
commode
00:05
ça c'est pas une raison pour nous mais
00:08
ici à damas sa tâche est un peu
00:10
différente d'ailleurs on est dans la
00:12
borie le possiblement le plus efficace
00:16
la réserve du lycée a été
00:18
transformés en abris
00:20
dietmar demain c'est une d'une des
00:24
salles qui trouve sur la petite place et
00:28
une trousse de premier secours
00:29
leleu c'est une infirmière donc qui est
00:32
présente
00:33
quand les élèves sont présents dont
00:35
elle serait forcément dans le mouvement
00:37
il est important qu'elles trouvent sur
00:39
place du matériel pour intervenir
00:42
le lycée français de damas accueille
00:44
évidemment aujourd'hui les enfants des
00:46
damascène les plus aisés les autres
00:48
ont fui avec leurs parents ou ont dû
00:50
renoncer faute de moyens cours de
00:54
mathématiques dans une salle
00:56
clairsemée où le calme et la
00:58
concentration sont souvent perturbés
01:00
par les tirs d'armes lourdes
01:01
mais en cas d' alerte chacun sait quoi
01:04
faire quand
01:07
quand on entend du bruit à ses proches
01:10
en nous donne les conseils qu'on doit
01:13
faire pour mu au musée de risque
01:15
quelles sont ses conseils rester sous
01:19
sous le pont dans la dans les classes
01:21
c'est loin des fenêtres est ici tous
01:25
les professeurs sont volontaires pour
01:27
monsieur benchekroun une certaine
01:29
conviction est venu s'ajouter à ces
01:30
souvenirs
01:31
j'ai beaucoup aimé damas et ça
01:33
m'ennuie un peu de la laisser dans cette
01:34
dans cette période où la moitié du
01:37
monde en tout cas occidentales a
01:39
décidé de lâcher ici personne ne sait
01:41
de quelle religion sont les enfants ni
01:43
ce que pensent leurs parents une seule
01:45
certitude le maintien des cours
01:47
apparaît comme un symbole dans ce pays
01:49
ravagé par la guerre